Légumes d'automne et d'hiver - 10. juillet 2020

Légumes d’automne et d’hiver

Des semis en août et en septembre? Oui, bien sûr! La fin de l’été est une saison étonnement intensive pour les semis, et avec les bons conseils, vous pourrez encore booster vos ventes de graines dans votre magasin! Voici les principaux thèmes.

Au balcon comme au jardin, on peut semer tous les 10-14 jours jusqu’à début septembre des lignes de salades à tondre, d’oignons de printemps, de roquette et de radis. Ces semis très faciles poussent vite et sont appréciés de tous. En août, on peut aussi faire les tous derniers plantons de laitues pommées, et les planter jusqu’à mi-septembre.

Les radis, raves et colraves sont les cultures d’automne classiques et se gardent plusieurs mois.

Mais même en hiver, on peut encore récolter d’étonnantes quantités: semez en août des épinards, diverses chicorées, du pourpier d’hiver ou les légumes asiatiques comme le Pakchoï et la moutarde rouge, ils vous procureront des vitamines et de la verdure fraîche tout au long de l’hiver.

Le classique: n’oubliez pas de semer la mâche/doucette jusqu’à début septembre, elle accompagnera parfaitement vos repas de fêtes de fin d’année!

Et pour finir, nos astuces pour des récoltes précoces au printemps: semez le lattughino d’hiver en septembre et vous aurez les premières salades à Pâques déjà. En novembre, semez les pois mangetout d’hiver, et vous aurez un mois d’avance au printemps prochain!

 

 

Fleurs annuelles hivernantes

Le mois de septembre est très important pour les fleurs bisannuelles: semées maintenant, elles vont accumuler assez d’énergie pour l'hiver à venir. Une fois le printemps venu, elles fleuriront de toutes les couleurs!  En plus des espèces classiques de la flore adventive des céréales (miroir féminin, coquelicot, adonis, bleuet, miroir de Vénus, etc.), cela s’applique également à l’onagre, à la marguerite, à l’alouette et à la Nielle des blés.

Un grand nombre de ces espèces étaient auparavant des "mauvaises herbes" accompagnatrices dans les champs de céréales et se semaient d'elles-mêmes lors de la récolte, à la fin de l'été. En raison de l'utilisation d'herbicides modernes et de cultures intensives, cette flore adventice a pratiquement disparu et, avec elle, une bonne partie de la biodiversité. Ramenons cette flambée de couleurs dans nos champs!

Engrais verts

Votre jardin mérite une pause active – semez un engrais vert! C'est surtout après une récolte, sur une parcelle vide, que ces mélanges montrent tous leurs avantages. Ils évitent l'érosion du sol et le délavage des nutriments. Leurs racines aèrent le sol et améliorent sa structure. Et au moment voulu, on peut les couper, les broyer et enrichir le sol avec la nouvelle biomasse, soit en la mélangeant directement au sol, soit en la compostant d'abord.
Nos engrais verts pour l'automne:

- Vacances d'été
- Pause hivernale 
- Mélange landsberg

 

Faites vos reserves pour l'hiver

Des paniers pleins à craquer envahissent presque quotidiennement la cuisine. Mais l'abondance va bientôt toucher à sa fin avec l'arrivée de l'automne. Faites vos réserves de vitamines et éviter le Food Waste avec nos conseils pour faire vos conserves!

Congeler

La congélation est une des méthodes les plus faciles et polyvalentes pour conserver fruits et légumes. Beaucoup d'espèces peuvent se garder sous diverses formes pendant plusieurs mois. Afin de préserver la couleur et le goût, il est souvent conseillé de blanchir vos légumes. C'est très facile: il suffit de les plonger dans de l'eau bouillante et ensuite de les refroidir dans de l'eau glacée. Voici notre vidéo:

 

 

Garder en cave

Heureux sont ceux qui disposent d'une "vraie" cave avec une température et humidité optimale. Vous pouvez y conserver presque tous les légumes-racines comme carottes, pommes de terre, oignons, raves, betteraves ou encore les pommes et les courges.

Sécher

Dans l'idéal, on sèche avec un déshydrateur de type "Dörrex", mais le four fait aussi l'affaire. Attention à ne pas atteindre des températures trop élevées qui pourraient fausser les goûts. Mais en même temps, il faut sécher relativement rapidement, afin d'éviter des moisissures. Dans des endroits très ensoleillés, vous pouvez sécher des poivrons et des moitiés de tomates au soleil.

Conserver dans le vinaigre

Avant, les conserves au vinaigre étaient une des méthodes les plus efficaces, voir même la seule à disposition pour conserver les récoltes, et le vinaigre était bon marché. Aujourd'hui, on ne connait plus que les cornichons. Et pourtant, cela marche à merveille avec des betteraves rouges, des carottes, du chou, des asperges, des haricots et des poivrons. Il peut être conseillé de blanchir les légumes au préalable.

Stérilisation

Le bon vieux bocal à conserve se prête à une multitude de préparations, que ce soit des légumes ou des fruits. C'est simple, mais il faut avant tout travailler proprement afin d'éviter toute contamination

Fermentation

La fermentation est vraiment à la mode en ce moment, comme le montre l'engouement pour le "kimchi" coréen. En principe, c'est facile, mais il faut respecter certaines étapes pour s'éviter de mauvaises surprises sous forme d'intoxications alimentaires!

Autres recettes

Pouvoir conserver des aliments pour l'hiver était il n'y a pas longtemps tout simplement une question de survie. Ceci explique la créativité et les diverses méthodes qui ont été développées au fil de l'histoire. Jouez de votre créativité et faites des confitures, pestos, chutneys et autres sauces! 😊

Légumes d'automne et d'hiver