Une ode au poireau, ce superfood sous-estimé - 09. janvier 2019

Une ode au poireau, ce superfood sous-estimé

Des légumes frais du jardin, ces jours-ci on n'y pense pas vraiment. Le temps pluvieux et froid m'a presque fait oublier les poireaux qui végètent dans un coin du potager. C'est un légume pas vraiment perçu comme spectaculaire, et rarement à l'origine de créations gastronomiques innovatives. Les poireaux, c'est un ingrédient pour soupes, tout au plus un accompagnement. Par manque d'alternatives, cette plante robuste et facile à cultiver formait historiquement la base alimentaire des plus démunis.

Je me retrouve donc avec mon panier de poireaux dans la cuisine, et cherche une recette pour en faire quelque chose. Pourquoi pas un Papet Vaudois? Je n'en ai pas mangé depuis longtemps, et il n'y a pas plus simple: faire revenir des poireaux avec des pommes de terre, puis les faire mijoter avec du blanc et de la crème. Et bien sûr, il ne faut pas oublier la saucisse aux choux! (Vous trouverez une recette truffée d'expressions bien vaudoises ici: http://www.topio.ch/papet.php)

Une ode au poireau, ce superfood sous-estimé

Polyvalent, mais sous-estimé

J'étais surpris: comment se fait-il qu'avec aussi peu d'ingrédients autant de saveurs se développent dans notre plat? Ce ne peut être que le poireau qui amènent tant d'arômes, les autres ingrédients ayant peu de goûts propres. Un peu de recherche le confirme: le poireau est vraiment sous-estimé!

Cru, en accompagnement, en soupe ou en gratin, le poireau se laisse préparer de multiples manières. Coupé en rondelles ou en longues tiges fines, il amène une belle diversité de formes et de couleurs dans la casserole. Des huiles essentielles naturelles lui confèrent son goût typique. Il est riche en vitamine K, en acide folique et en allicine, un composé organique aux propriétés antibiotiques. Par son contenu en inuline, un type de fibres alimentaires, il facilite la digestion et contribue au bon développement de la flore intestinale – tout cela avec très peu de calories!

Une multitude d'aliments se vendent actuellement sous le terme de "superfood", tant que c'est un peu exotique et se vend bien. Mais il ne faut pas toujours chercher trop loin: un coup d'œil au potager suffit! Si votre jardin est en jachère en hiver, essayez les poireaux l'année prochaine. Donnez-leurs une chance, ils méritent une redécouverte! Une des meilleures variétés est le "Bleu de Solaise. Ce poireau d'origine savoyarde est très robuste et parfaitement adapté au potager bio. Vous trouverez des graines biologiques de cette variété ici.